ventilation dans une maison

Optimiser la ventilation dans une maison

Le style de vie sédentaire séduit de plus en plus de jeunes accaparés par leurs études, leur travail à domicile ou simplement leurs hobbies. De ce fait, il est plus qu’impératif de passer la plupart de son temps dans une maison confortable.

Souvent, on se focalise sur une bonne isolation afin de réduire notre facture énergétique, mais par la même occasion, l’air se trouve aussi lui-même isolé. Ventiler est la solution pour éviter de vous asphyxier la santé et laisser votre nid douillet respirer !

Pourquoi ventiler son habitation ?

Améliorer sa ventilation pour recevoir de l’air frais distribué en permanence dans la maison est de pair avec une isolation efficace. Dans toutes les habitations, l’air est naturellement pollué du fait que tous les êtres vivants respirent de l’oxygène et rejettent du dioxyde de carbone (CO2). Si on empêche l’arrivée d’air neuf, on continue d’expirer du CO2, et on inhale moins d’oxygène.

Des articles sur vmc-vandamme.be ajoutent que nous libérons également de l’humidité à travers la respiration, la transpiration, et nos activités quotidiennes. La vapeur d’eau doit se volatiliser, sans quoi l’humidité risque de s’installer et faire des dégâts.

En effet, on note une sensation d’air étouffant, un linge à l’aspect sale et mouillé et pire encore : l’apparition de taches, moisissures et autres champignons souvent nocive pour votre santé et l’avenir du bâtiment.

Comment ventiler le logement de façon optimale ?

On pense souvent qu’ouvrir les fenêtres quelques minutes par jour fait l’affaire. Hélas, il s’agit d’une action momentanée qui permet de faire place à un souffle nouveau durant un court instant. La meilleure option pour aérer sans perdre de chaleur est de maîtriser la ventilation en installant une ventilation mécanique contrôlée.

ventiler son habitation

C’est une action continue, car l’air est renouvelé en permanence, le jour et la nuit, en été comme en hiver. Profitez de réaliser des travaux d’isolation pour installer une VMC. Elle est dotée d’un ventilateur mécanique qui fonctionne indépendamment des conditions climatiques extérieures.

Entièrement automatisée, elle gère les besoins spécifiques de toutes les pièces et évite en plus les pertes thermiques ainsi que l’invasion des polluants extérieurs. Plus bénéfique que la ventilation naturelle (fenêtres, portes), la VMC se décline en différents modèles adaptés à tout type de pièces.

Quel système de ventilation choisir ?

Pour commencer, il y a la méthode classique qui consiste à laisser les fenêtres constamment ouvertes. L’air frais est ainsi gratuit et afflue en permanence, or ce n’est pas forcément idéal pour garder le chauffage chez soi, surtout durant les journées hivernales. Malgré tout, cette méthode se fait encore dans les immeubles anciens.

Ensuite, l’alternative suivante est d’installer des grilles à ouverture réglable posée dans les menuiseries ou dans les murs qui sont reliés à des conduits pour atteindre la toiture. Ainsi, l’air se renouvelle selon une différence de pression comme lors du tirage d’une cheminée. Elle est abordable et est plutôt efficace.

Enfin, il y a les différents systèmes d’aération plus sophistiqués et plus onéreux. Leur installation nécessite souvent quelques travaux dans la maison, ainsi que l’intervention d’un expert. Le résultat est cependant plus optimal, suivant la performance du système installé.

investir dans les bureaux Previous post Investir dans la location de bureau à Bruxelles
petite copropriété immobilière Next post Les différences entre grande copropriété et petite copropriété immobilière