investir dans les bureaux

Investir dans la location de bureau à Bruxelles

Capitale de la Belgique, Bruxelles est la place forte de l’Union européenne. Il devient donc un endroit stratégique pour les investissements locatifs de bureau équipé et prêt à l’emploi. Comment alors investir dans cette région pour le coworking ? Parcourez l’article pour en savoir plus.

Pourquoi investir dans les bureaux à Bruxelles ?

L’investissement immobilier surtout la location de bureaux s’avère être rentable. En effet, elle permet d’obtenir un revenu régulier. En sus, elle assure une possibilité de revente du bien. Sur le marché de l’immobilier actuel, l’investissement immobilier de bureaux bat le locatif pour habitation en Bruxelles.

Pour qui est la location du bureau ?

La location de bureau concerne plus précisément les entreprises qui ont besoin assez plus d’espace. Ils prévoiront donc un budget conséquent ce qui va occasionner une rentabilité plus constante. En moyenne, l’investissement dans la location de bureau à Bruxelles est 3% plus élevé que l’investissement dans l’immobilier privé. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site alten.be.

Qu’en est-il de l’emplacement dans l’investissement locatif des bureaux à Bruxelles

L’emplacement va être un facteur clé pour la rentabilité du projet. Les prix des bureaux vont évoluer effectivement en fonction des arrondissements. Il faut donc prendre en compte certains critères. On citera notamment :

  • L’attractivité de la zone,
  • L’intérêt selon le secteur d’activité de l’enseigne locataire,
  • La proximité des zones stratégiques,
  • Les projets urbains…

bureaux meublés

Fiscalité des locations de bureau à Bruxelles

Les revenus locatifs se définissent comme les revenus tirés de la mise en location des bureaux. Ils devront dans ce cas être déclarés aux fiscs. Toutefois, les charges fiscales devront s’imposer en fonction du contenu des lieux. Il s’agit de bureau meublé mis en location ou d’un bureau non meublé.

Le cas des bureaux meublés

La fiscalité des bureaux meublés est semblable à celui du régime de commerçants. Les charges sont au titre d’impôt sur le revenu de catégorie BIC ou Bénéfices Industriels et Commerciaux. Les loyers seront ainsi soumis à une TVA de 15 à 19% selon la politique fiscale de chaque région.

Le cas des bureaux non meublés

Dans l’encaissement du loyer, il sera imposé au bailleur un impôt de revenu dans la catégorie revenu foncier. Le propriétaire sera ainsi donc soumis à deux conditions pour le choix de sa TVA. Soit il choisit la TVA sur le loyer, soit il la refuse.

Les contraintes de l’investissement locatif de bureau

L’investissement immobilier comme la location de bureau assure une bonne rentabilité et un marché continu. Par contre, il diffère de l’investissement locatif privé. En effet, il fait appel à un certain savoir-faire technique caractéristique aux bureaux d’entreprise.

Avant de se lancer, il faut que l’intéressé soit formé et se tienne au courant des aspects de ces investissements dans les différentes régions de Bruxelles. L’offre et la demande seront toutes différentes dans les différentes sections de la région.

Possibilité d’incomber certaines charges aux locataires

Il arrive en location de bureau que la prise en charge des dépenses revienne aux locataires. Le propriétaire peut par exemple s’exonérer des prix d’entretien des bureaux et des taxes foncières.

frais du notaire à Bruxelles Previous post 5 techniques pour faire baisser les frais du notaire à Bruxelles
ventilation dans une maison Next post Optimiser la ventilation dans une maison